Les Textes

1 - Kev' Adams love les filles (Kev Adams)

Je pense que si j’avais pas été un mec j’aurais été une fille (j’aime bien commencer par des phrases profondes) !

Alors ce serait mentir que de dire que j’ai jamais dit « Ouais les filles c’est nul ! » … Mais je pense qu’aujourd’hui, j’ai enfin compris à quel point les filles, les femmes, c’est TROP cool.

Tout d’abord parce que ma mère est une fille et que j’adore ma mère !Mais aussi parce que moi je suis déjà sorti avec plein de filles (plein plein plein plein) et j’ai déjà été amoureux (si ! C’est vrai !). Et je me rends compte seulement aujourd’hui de l’importance des femmes sur cette planète !
C’est en faisant cette constatation et en essayant de compter toutes les filles avec qui je suis sorti (j’ai pas réussi (oh le mytho)) que je me suis dit Ouaw les femmes c’est vraiment cool. Je dois avoir un côté féminin en moi qui fait que j’ai un bon feeling avec elles !
Non mais c’est vrai, c’est grâce à elles qu’il y a des enfants sur terre, c’est grâce à elles qu’il y a de l’amour sur terre, c’est grâce à elles que l’on met du gel pour aller au lycée, c’est grâce à elles que l’on dépense de l’argent, c’est grâce à elles que notre chambre est toujours bien rangée…

Voila c’était ma déclaration pour les femmes d’aujourd’hui, d’hier, et de demain : merci d’être là et de nous supporter nous les hommes !

2 - L'école maternelle (Elodie Poux)

Avant j’avais un autre métier, un métier que je ne souhaite à aucun être humain normalement constitué, surtout s’il tient à le rester… Je travaillais dans les écoles maternelles, youpi, joie !

J’avoue que les enfants sont une grande source d’inspiration. Moi je me rappelle par exemple de cette journée d’école où il pleuvait, depuis des heures et des heures, vraiment, l’orage grondait, le vent soufflait, les enfants étaient tristes, ils regardaient par la fenêtre avec leur petite bouille, comme ça :

« C’est pas juste, il fait froid, mais pourquoi tu ne nous laisses pas rentrer ?…»

Je crois qu’ils disaient ça, on n’entendait pas très bien… Avec la foudre… Quel souvenir merveilleux !

Et c’est ce jour-là que j’ai démissionné, enfin qu’on m’a démissionnée…

Mais moi j’ai dit ok tant pis, trouvons un autre métier, voilà, trouvons autre chose, mais quoi ? Alors j’ai choisi l’humour, voilà, l’humour pour raconter comment j’ai survécu. Parce que c’est vrai comment survivre, comment survivre à 12 années d’école maternelle ?

Les

     encadrant.e.s

Les

     Membres du

                  Jury

             Les

    Lauréats

Les

Coups de cœurs

Kim Allane Dormeuil (11 ans)

Lucie Arsac (13 ans)

Gabrielle Chabrier (10 ans)

Dominique Pietri (11 ans)

Nous souhaitons remercier tous les P’tits As ayant participé à cette édition ainsi que leurs familles. Merci aux parents bénévoles ainsi qu’aux supers encadrants qui ont accompagné les enfants tout au long de ces trois jours.
Merci également aux membres de notre jury pour leur bienveillance et leur expertise.
Enfin, toute l’équipe des P’tits As tient à remercier ses partenaires qui ont permis la réalisation de ce bel événement!
Au plaisir de revenir l’année prochaine pour une nouvelle étape à la rencontre des talents réunionnais.